Les FENNECS d’Algérie attendus à la CAN 2017

Très mal engagée en phase de qualification pour la prochaine coupe du monde, qui aura lieu en 2018 en Russie, l’équipe nationale algérienne de football (les Fennecs) peut beaucoup mieux faire. Elle en a les moyens. Sur le papier c’est une des meilleures équipes d’Afrique pouvant rivaliser avec les équipes européennes. Elle doit se ressaisir et être à la hauteur des exigences de tout un peuple qui attend des exploits à la CAN-2017

 

 

Les Fennecs : une équipe de superstars n’ayant encore rien prouvé

Bien sûr, cette équipe nationale algérienne (les Fennecs) est jeune. Elle manque de cadres, de joueurs suffisamment expérimentés pour stabiliser l’ensemble et lui redonner confiance, ainsi qu’une maîtrise dans le jeu. Le football est un jeu d’adresse, de technique, de touché de balle, de créativité, de cohésion, de solidarité et de talents personnels mis au profit d’un groupe. Certes, mais le football est aussi une affaire de mental. Tout se passe dans la tête. Il faut un moral à toute épreuve, des nerfs d’acier. La pression est très forte et il faut de larges épaules pour ne pas plier. Quand un joueur manque de confiance, il est moins précis, moins spontané, moins inspiré. Il doute. Et quand le doute s’installe, la contre-performance n’est pas loin, la défaite est au bout.

A la décharge des joueurs, je dirai que l’après Vahid Halilhodžić a été très mal géré. Les recrutements d’un entraîneur de dimension internationale n’ont pas été satisfaisants. Tout cela a sûrement contribué à affaiblir l’équipe et la rendre fébrile. Mais avec une telle brillante génération, de tels joueurs talentueux, principalement formés en France (les meilleurs centres de formation au monde !), comment ne pas être exigeant, ne pas demander le maximum et se contenter du minimum ? Oui cette équipe est très forte, mais sur le papier. Sur le terrain, elle n’a encore rien prouvé, rien gagné. Et nous sommes en droit d’attendre plus et mieux de cette jeune équipe aux potentiels énormes. Alors, messieurs, nous vous donnons rendez-vous, inch’Allah, à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Tout un peuple est derrière vous et vous acclame. Faites-le vibrer, faites-le rêver ! Alors, allez les FENNECS !

Touhami Moualek

mtouhami – INFO PARIS

À propos de touhami

Écrivain, penseur, humaniste, défenseur des droits de l'homme, engagé politiquement et idéologiquement. Auteur de : La Déchirure, Algérie de mon père, France de mon enfance Aux Editions EDILIVRE
Ce contenu a été publié dans Société, Sport et société. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.