Le PSG trop sûr de lui sombre au Camp Nou et encaisse 6 buts

Le PSG dans les choux ! Son seul exploit : avoir déjoué les unanimes pronostics qui le donnaient déjà qualifié. Erreur fatale. « Il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué », surtout dans il s’agit d’un club tel le FC Barça. Quand on joue la peur au ventre, on ne peut gagner, on finit par des crampes d’estomac

 

 

Le PSG déséquilibré par un choix tactique trop défensif

Le PSG et la Champions League 2017 : une histoire d’amour qui n’aura pas duré longtemps. Largement favori, après son excellent match aller déroulé au Parc des Princes, le PSG va déjouer toutes les statistiques qui le donnaient vainqueur à 100%.  En effet, Paris a été tenté de jouer sur son acquis : 4 buts d’avance. Erreur fatale car le PSG s’inclinera finalement par un score sans appel de 6 buts à 1 ! Le compte y est : le PSG est éliminé. Une première et sans précédent : jamais un club, en coupe européenne, vainqueur par 4 à 0 au match aller n’a été éliminé au match retour. Un triste record. Une désillusion pour tous les supporteurs qui ont également leur part de responsabilité due à un excès de confiance, comme si le football était une science exacte. Déséquilibrés par un jeu contre-nature parce que trop défensif, trop bas, les Parisiens se sont écroulés ; les Catalans en ont profité pour jouer crânement leurs chances. « PARIS » gagné !

Le PSG cède à la pression du Camp Nou et de l’enjeu

La question est simple : comment un grand club, disposant de joueurs de classe mondiale, peut être éliminé après avoir gagné à domicile par un score de 4 buts à 0 ? C’est impensable, inimaginable, pire encore c’est inacceptable. Que ce soit le Real Madrid ou le FC Barcelone, ces deux clubs ont une âme, une histoire, une légende. Alors que le PSG a été construit à coup de millions d’euros venus du Qatar. Les joueurs du Barça ou du Réal jouent pour un prestige, une équipe qu’on sait appartenir à un public fidèle et qui ne supporterait pas que l’on ne puisse jouer uniquement pour de l’argent. Est-ce le cas de du PSG, une équipe bâtie de mercenaires ? Hier, à Barcelone, les Parisiens ont tremblé. Cela est dû à un manque de cohésion de toute l’équipe, au faible mental des joueurs, à l’absence d’une force collective, à une solidarité et une fraternité défaillantes ; victimes d’un excès de confiance, par une une certitude d’être déjà qualifiés sans même à avoir à jouer le match retour, la MSN (Messi, Suarez, Neymar) les a remis à leur place.

Touhami Moualek

mtouhami – INFO PARIS

Ma mise en garde au PSG datée du 7 mars 2017

 

VOUS AIMEREZ AUSSI :

À propos de touhami

Écrivain, penseur, humaniste, défenseur des droits de l'homme, engagé politiquement et idéologiquement. Auteur de : La Déchirure, Algérie de mon père, France de mon enfance Aux Editions EDILIVRE
Ce contenu a été publié dans Société, Sport et société. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.