Pénélope gate : voici pourquoi François FILLON est déjà hors jeu

François Fillon, pris dans la tempête du Pénélope gate, n’a en réalité aucune porte de sortie. Qu’il soit reconnu innocent par la justice ou qu’il soit reconnu coupable, cela ne changera rien au jugement des Français. Parce qu’il s’était targué d’être le candidat de l’intégrité et de la moralité politique

 

 

Pénélope gate, l’affaire qui discrédite François Fillon

Empêtré jusqu’au cou dans ce que l’on appelle le Pénélope gate, l’ancien Premier ministre et candidat, élu lors de la Primaire de la droite et du centre à la présidence de la République pour le compte du parti politique Les Républicain, parait dans une très très mauvaise posture, pour ne pas dire coincé dans une voie sans aucune issue. Il semble même qu’il soit définitivement hors jeu. Pourquoi ? Il y a deux explications à cela.

Premièrement, dans le cas où François Fillon serait mis en examen, ou qu’il y aurait besoin de compléments d’enquête dans ce Pénélope gate — ce qui supposerait une prise en main de cette affaire par un juge d’instruction (et donc le spectre également d’une mise en examen) — le sort serait scellé. En effet, François Fillon a lui-même déclaré qu’il renoncerait à sa candidature dans le cas où son honneur serait atteint. Il n’y a donc aucune échappatoire possible dans cette hypothèse, paraissant fort probable. Les Français l’auront, dans ce cas, déjà jugé coupable d’avoir abusé d’un système : même si ce système est légal juridiquement ; moralement, c’est évidemment plus discutable.

Deuxièmement, François Fillon serait innocenté et le dossier Pénélope gate classé par le parquet sans suite. Ce dernier pourrait dire : Vous voyez, tout cela n’était qu’une attaque habilement montée et n’ayant qu’un objectif, celui de m’abattre. Certes, cette hypothèse pourrait parfaitement s’imbriquer dans les argumentaires fournis jusque-là par François Fillon. Cependant, il y a l’électorat, le peuple, les citoyens, bref l’opinion publique. Que penseraient les citoyens français devant une telle décision ? Tout simplement qu’il existe bien, dans ce pays, deux justices: une pour les Puissants et une autre pour les Misérables.

Et puis, comment réagiront les électeurs face au programme drastique et impitoyable de François Fillon lorsque ce dernier tentera de les convaincre qu’il leur faudra accepter de rudes efforts. Le slogan de François Fillon qui disait, : Qui imagine le général de Gaulle mis en examen ? pourrait vite se transformer en : Qui imagine François Fillon demander aux Français de se serrer la ceinture ?

Touhami Moualek 

mtouhami – INFO PARIS

 

À propos de touhami

Écrivain, penseur, humaniste, défenseur des droits de l'homme, engagé politiquement et idéologiquement. Auteur de : La Déchirure, Algérie de mon père, France de mon enfance Aux Editions EDILIVRE
Ce contenu a été publié dans Politique générale, Société. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.