Un CNT Kabyle en vue de déstabiliser l’Algérie de l’intérieur

630702b70b6d08687477328a2098c175-jpg20140226231753

Une nouvelle trouvaille pour tenter de créer le désordre en Algérie : UN CNT Kabyle. L’armée et le peuple algérien veillent, mais mieux vaut informer et s’informer de ce qui se passe. Il n’y a pas un jour où les ennemis de l’Algérie n’accouchent d’une nouvelle idée dans un seul objectif : faire tomber l’Algérie et mettre ce pays à feu et à sang

 

 

Le CNT kabyle et le Printemps arabe

En Tunisie, après un vote pour Ennahdha, nous constatons un retour en arrière de la part des Tunisiens. En effet, les derniers résultats des élections législatives démontrent une victoire des partis proches de l’ancien pouvoir de Ben Ali. En Egypte, dans ce pays également les Egyptiens se sont portés sur les Frères musulmans. Puis après un coup d’Etat, c’est tout simplement le retour de l’armée au pouvoir. Moubarak a été acquitté et relâché. En Libye, après une euphorie faisant croire à un changement de régime, les Libyens regrettent dans leur majorité le colonel Kadhafi. En Irak, c’est le chaos absolu. Après une sauvage et illégale invasion américaine, nous en sommes arrivés à un présumé retour d’un califat. Inouï ! En Syrie, la guerre dure depuis plus de deux ans et le pays est entièrement détruit. La guerre a fait des ravages. Le pays est en ruines, dévasté. Sa population est profondément meurtrie et divisée. Bref, ces Printemps arabes se soldent tous par un fiasco et une bérézina inimaginables. La démocratie à l’occidentale perd du terrain en Occident. Pourquoi fonctionnerait-elle en Orient ? Un paradoxe incroyable.  

Pour toutes ces raisons, l’Algérie ne doit pas reculer devant telle ou telle intimation venant de l’intérieur ou de l’extérieur. En effet, le pouvoir algérien ne doit en aucun cas flancher, faire preuve de faiblesse face aux séparatistes extrémistes de la région de Kabylie. Ces derniers doivent savoir que l’Algérie est une et indivisible. La minorité traîtresse, ralliée au pouvoir sioniste d’Israël, tente d’appeler les citoyens algériens de Kabylie à se révolter au nom d’une identité culturelle qui n’est plus qu’une façade puisque Abdelaziz Bouteflika a fait valoir l’exception culturelle amazigh par des compétences régionales accordées à la Kabylie en matière de langue, d’histoire et de culture. Que faire de plus ? La région de Kabylie est certainement celle qui obtient le plus en matière de dotation de l’Etat. A un moment donné, il faut aussi penser aux autres régions d’Algérie et faire preuve de fermeté devant les séparatistes de Kabylie. Le Président Bouteflika a peut-être trop reculé.

L’armée populaire algérienne stabilisatrice et protectrice

Et l’armée populaire algérienne, la seule garante de l’unité du pays, ferait bien de resserrer l’étau. Des complots, des ruses, des coups montés en tous genres se projettent actuellement contre l’Algérie. Inutile de préciser que les chefs de file sont, entre autres, des Israéliens sionistes. Il y a en France des anciens d’Algérie qui travaillent jour et nuit pour trouver un moyen de déstabiliser le pays de l’intérieur. Après le CNT algérien, ayant fort heureusement avorté et été reporté à une date ultérieure, ces hyènes mettent au point un CNT Kabyle. On pense bien entendu au guide comploteur, celui qui a déjà ruiné la Lybie, la Syrie, voire l’Irak et la Tunisie, j’ai nommé Bernard-Henri Lévy. Le régime sioniste d’Israël suit de près et est à la manoeuvre. Aussi, il serait utile que les Algériens de Kabylie, en premier lieu, et tous les autres Algériens manifestent leur unité et disent non à tous ces marchands de bonheur qui exportent leur démocratie à coup de canons, d’avions de chasse, de navires de guerre et qui, finalement, sèment le chaos, le malheur, les souffrances, la haine et la mort. Et l’Algérie fait partie de leur tableau de chasse. Gare aux loups enragés ! L’Algérie est, une fois de plus, menacée. Et les seules réponses ne peuvent être que l’unité, la fermeté et une lutte sans merci contre tout traître et renégat. Et l’erreur fatale des sionistes, précisément là où ils creuseraient leur propre tombe, serait de s’attaquer à l’Algérie. Un des seuls pays au Monde à ne pas reconnaître officiellement l’Etat juif et sioniste d’Israël ; le temps qu’il faudra à la reconnaissance d’un Etat palestinien libre, indépendant et souverain. 

Touhami Moualek

mtouhami – INFO PARIS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.