La diaspora algérienne veille à l’unité et au respect de la Nation

NR-FH

La diaspora algérienne est très implantée à travers le monde. Elle est vigilante quant à l’unité de la Nation algérienne, mais n’est malheureusement pas autant organisée et structurée pour être encore plus influente qu’elle ne l’est

La diaspora algérienne est présente

L’Algérie suscite de nombreuses convoitises, notamment par ses richesses naturelles en hydrocarbures. Tout le monde le sait. Les anciens et indéboulonnables de l’Algérie française — je les connais bien, nous habitons le même pays : la France — mettent tout en oeuvre pour tenter de déstabiliser ce pays de l’intérieur. Ces accrocs suspendus au « paradis perdu » (ils se reconnaîtront) ont gardé un esprit revanchard et n’ont toujours pas digéré le fait que l’Algérie est devenue un Etat indépendant et souverain. Si l’on tient compte des changements de trajectoire (dont on n’ignore la direction) ayant eu lieu en Tunisie depuis le renversement du régime de Ben Ali, si l’on sait que le Maroc est un allié sûr de l’UE et des USA depuis fort longtemps, que la Libye est tombée entre les mains de l’OTAN, que le Nord du Mali est désormais une base militaire française, que le Niger et le Tchad abritent eux aussi des bases militaires étrangères sur leur sol, l’on peut dire avec certitude, c’est une évidence géopolitique, que l’Algérie est plus que cernée. Au vu de ce qui se passe au Mali, y compris à Bamako même, heureusement que l’Algérie n’est pas intervenue dans ce pays voisin.

Le fameux Printemps arabe, dont les initiateurs ne sont autres que les anciennes puissances impérialistes et colonialistes, a été une occasion inespérée, rêvée, pour les derniers retraités de l’Algérie française, d’inciter les Algériens à la révolte. Morceler et éclater l’Algérie reste la priorité des nombreux ennemis de ce pays. Je cite BHL (Bernard-Henri Lévy) : « L’Algérie n’est pas un pays arabe, ni islamique, mais un pays juif et français, sur un plan culturel » ajoutant « que l’Algérie connaîtra, elle aussi, un printemps arabe. » Et croyez-moi sur parole, on peut lui faire confiance car il est bien informé (Mossad).

mtouhami – INFO PARIS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.