Jade : une chanteuse pleine de talent

156016_1460655157019_1554859_n

Jade : une chanteuse pleine de talent. Elles et Ils sont nombreux en France à détenir un vrai talent. Encore faut-il leur donner une chance d’éclore

 

 

Le côté commercial prend souvent le dessus sur la créativité et l’art

J’ai la chance et le privilège de connaître personnellement cette jeune chanteuse Jade ; une artiste en herbe qui mérite que l’on s’intéresse à ce qu’elle crée et produit. Nous savons qu’en France, et d’une manière générale en Occident, le côté commercial prend souvent le dessus sur la créativité et l’art, à proprement parler. Les Artistes en souffrent, et ce n’est pas normal, c’est même profondément injuste. Le capitalisme ne peut, indéfiniment, s’accaparer de tout, y compris des derniers bastions d’une liberté partout menacée par l’argent et les extrémistes en tous genres : la liberté d’expression culturelle et artistique. Il est anormal de voir des artistes obligés d’abandonner leurs activités artistiques parce que non reconnus, ou n’ayant pas eu la chance de prouver leur talent. Bien sûr, il faut faire ses preuves et parvenir à s’imposer ; je ne conteste nullement cette réalité. Mais encore faudrait-il, en dehors de toute compétition, aider tous les artistes à donner le meilleur d’eux-mêmes, et ensuite laisser le public faire son choix.

190641_1607358904521_4992812_n

Laisser mourir un artiste, c’est priver toute âme de la lumière d’une étoile

La jeunesse, telle Jade, a besoin de nous, besoin de vous, besoin de nos intérêts pour la culture et l’art, pour notre épanouissement à tous, quelles que soient nos cultures, nos philosophies de vie, nos coutumes et nos traditions. La création artistique est un bien précieux qu’il ne faut pas négliger et mésestimer ; ce serait mettre fin aux libres expressions humaines, aux manifestations de tous les talents humains, aux dons humains innés et divins. Faut-il être un labellisé  de la « Star Ac » et autre générique télévisuel et médiatique pour réussir à percer ? Cette conception est une approche commerciale ; et l’on sait que le commerce se sert de l’art sans servir l’art. Je ne conçois pour ma part, en termes de culture, qu’une création pouvant être compatible avec tout esprit humain, et l’élever dans les dimensions du merveilleux, de la contemplation et du ravissement, sans qu’il y ait nécessairement l’exigence d’être un initié : c’est le miracle de l’art et de la culture. C’est cela l’Art. Donner et procurer à autrui de l’allégresse, du divertissement et de la réjouissance, dans les règles de la noblesse.

Laisser mourir un artiste, c’est priver toute âme de la lumière d’une étoile.

Touhami Moualek

facebook 

site  Jade 

contact

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.