La France et les Français sont au plus mal et plongés dans le doute

16769-18321_main_p

La France et les Français sont au plus mal. Dans un contexte international instable et incertain, les Français, au lieu de se serrer les coudes, sont divisés et pour seule réponse à leurs problèmes ils pensent de plus en plus à l’extrême droite pour leur apporter des solutions. Autrement dit, la pire des solutions

 

 

La France et les Français sont au plus mal et ces derniers paraissent résignés

Dans les années 30, alors que l’Allemagne se réarmait, les Français dormaient et jouaient à la pétanque, écartant les risques de guerre, tandis que le nazisme naissait et guettait à leurs portes. Paris sera occupé par le IIIe Reich. Dans les années 80, les Allemands restructuraient en profondeur leur industrie sidérurgique, métallurgique ; les Français, eux, vivaient de leurs acquis. Trop tard, le Nord et l’Est de la France seront sinistrés face à la rude concurrence allemande et étrangère. Dans les années 90-2000, pendant que l’Allemagne réunifiée restructurait son industrie automobile, les Français demeuraient passifs et confiants en leur savoir-faire. Erreur de stratégie commerciale, erreur politique, erreur d’appréciation portée sur un monde nouveau et éminemment complexe, erreur de choix et de projet de société ont fini par pénaliser gravement la France. La crise morale qui traverse le pays installe un pessimisme ambiant et les gens baissent les bras, ce qui aggrave plus encore la situation.

Une Nation qui n’a plus confiance en sa jeunesse est une Nation qui se délite

Gouverner, c’est prévoir. Pourquoi ces erreurs demeurent-elles un mal français ? Pourquoi n’y a-t-il pas eu de réactions, de gifles, de claques à l’adresse de tous ? Pourquoi n’a-t-on eu aucun sursaut face à tous ces défis pourtant identifiables et  prévisibles ? Les responsabilités individuelles sont mêlées aux responsabilités collectives, si bien qu’il n’y a plus, à l’arrivée, de responsables à proprement parler. A qui la faute ? A cette démocratie vieillissante, agonisante, immuable, si belle à contempler, mais indomptable ? Cette démocratie pour laquelle les élus sont prêts à tout et n’importe quoi juste pour s’attirer des voix ? Cette démocratie qui, finalement, ne sert plus le citoyen mais le dessert en lui projetant une vision d’un avenir plus utopique que réaliste ? Cette démocratie amie et ennemie de l’Occident ? Il serait temps pour  les Français de se remettre en question sur nombre de sujets, à commencer par leur état d’esprit et leur propre comportement. Une Nation qui n’a plus confiance en sa jeunesse et la considère comme une charge, est une Nation en train de se déliter.

Touhami Moualek 

mtouhami – INFO PARIS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.