Mots et Images en musique et vidéo
Mots et Images en musique et vidéo

L’Algérie n’est pas à vendre pour raison de Hirak – INFOS PLUS

L'Algérie n'est pas à vendre pour raison de Hirak (Fort Santa-Cruz à ORAN)
L’Algérie n’est pas à vendre pour raison de Hirak (Fort Santa-Cruz à ORAN)

L’Algérie n’est pas à vendre et ne le sera jamais. Ceci aux fauteurs de troubles qui utiliseraient le complot baptisé Printemps arabe ou Hirak à des fins de déstabiliser l’Algérie de l’intérieur et notamment à partir de la région de Kabylie

L’Algérie n’est pas à vendre

L’Algérie n’est pas à vendre. L’Algérie, porte de l’Afrique par sa situation géographique et géopolitique, est un trésor, une mine d’or convoitée autant par des chacals que des rats d’égout. Aussi, elle ne manque pas d’ennemis, de renégats, de scélérats, de l’extérieur comme de l’intérieur. La vigilance et l’unité du peuple algérien sont plus que de mise, elle sont vitales.  Gare aux loups féroces ! Ils ne faut pas les laisser rentrer dans la bergerie. Les récents événements de IN AMENAS ont donné raison aux tenants d’une position ferme et intransigeante avec les détracteurs de l’Algérie. Dont je fais partie.

Vous n’êtes pas, monsieur Arezki Bakir, représentatif de la Kabylie, et encore moins le porte-parole des Kabyles. Jamais je n’aurais répondu à votre premier article, insignifiant, si vous ne vous étiez pas permis d’insulter de demeurés les Internautes intervenant sur le site de LBS, un site qui décidément gêne et dérange de plus en plus, et pas forcément ceux que l’on eût pu croire au départ. Sachez que l’insulte, en ce qui me concerne, ne fait partie ni de mon répertoire, ni de mon lexique, et elle n’en fera jamais partie.

Apprenez cher monsieur Arezki Bakir que je n’ai de Seigneur et Maître que Dieu. Ensuite, j’obéis à une hiérarchie structurée, organisée, que je reconnais et respecte par conscience morale, par devoir et par attachement ; cette hiérarchie structurée et ordonnée s’appelle : une société démocratique et parlementaire. Je suis, par conséquent, un citoyen français attaché aux valeurs républicaines et à l’unité de la Nation Française. Cependant, l’Algérie est mon pays natal ; mon attachement viscéral à ce pays est donc inconditionnel. Aussi, son unité, sa souveraineté et son devenir m’intéressent au premier chef. Et des séparatistes de votre acabit m’insupportent plus qu’ils ne me fâchent, car la sottise et la bêtise sont les alliées des ignorants, ceux-là mêmes qui ne recherchent de routes individuelles personnifiées qu’au travers de leur prétendue identité. Vous vous prétendez Kabyle, comme  je me prétends Arabe. Et puis après ? Quel est le problème ? Devrions-nous nous opposer et nous combattre parce que nous serions d’origines différentes ? Cela n’a aucun sens. Pas à mes yeux ! Vous exigez le respect des autres ! Lorsque vous traitez de demeurés les autres, où est votre sens du respect d’autrui ? Vous vous battez pour plus de démocratie en Algérie ? Pourquoi pas ! Mais pourquoi le faites-vous au nom d’un peuple, d’une Ethnie ?

Ce sionisme qui gangrène la minorité kabyle indépendantiste

L’Algérie n’est pas à vendre. Vous êtes pro-sioniste ; je suis antisioniste. Vous êtes pour l’émiettement de l’Algérie ; je suis pour son unité. Vous êtes pour une politique ethnique ; je suis pour une politique de citoyenneté responsable. Vous êtes un identitaire fanatique et aveugle ; je suis pour une Nation algérienne populaire, indépendante, souveraine et multiculturelle. Vous êtes pour la haine entre kabyles et Arabes, je suis pour leur concorde, leur amitié et leur fraternité. Vous êtes pour une Algérie divisée, dépecée et vendue en pièces détachées, je suis pour une Algérie unifiée, libre et dans laquelle il na sera jamais écrit : à vendre.

Durant les cruelles épreuves que l’Algérie a dû traverser et qui ont fait des dizaines de milliers de morts, majoritairement des civils, votre mouvement politique indépendantiste et séparatiste à tenter de profiter d’une situation tragique et fragile pour faire croire aux Kabyles révolutionnaires (ils ne sont en réalité qu’une minorité) que le moment opportun était venu pour exiger une indépendance. Et ce pouvoir algérien que vous décriez tant — et vous auriez raison de le critiquer sur un plan politique et non pas séparatiste, cela fait partie de la démocratie — a su résister aux menaces tant intérieures qu’extérieures pour maintenir l’Algérie debout, le peuple algérien rangé derrière elle. Cet État algérien qui est demeuré fort aux pires années noires (1993 / 1994 notamment) a démontré l’invincibilité des Algériens lorsqu’ils sont unis et solidaires.

L’Algérie n’est pas à vendre. Quant à vos maîtres sionistes, ils n’attendaient qu’une chose, tels des chacals, tels des vautours, que l’Algérie sombre dans une effroyable guerre civile. Il eût été ainsi facile à ces hyènes, spécialisées en Israël dans le racisme et l’apartheid chronique, d’intervenir et de reprendre possession d’une ancienne colonie. C’était sans compter sur le courage des Algériens dans leur majorité écrasante. Vous allier à eux vous déshonore !

L’Algérie n’est pas à vendre. L’Algérie n’est, et c’est mon avis, ni Kabyle, ni Arabe, ni Chaouia, elle est une grande Nation composée d’Algériens solidaires, fraternels. Et vous voudriez casser cette fraternité et cette solidarité sans qu’il n’y ait de réaction ? Vous vous trompez lourdement ! Comme vous vous êtes trompé en traitant les banlieusards de demeurés, croyant sans doute que ceux-ci n’étaient pas suffisamment instruits et intelligents pour vous répondre. Quelle énorme faute !

Touhami INFOS PLUS

Je laisse le lien ci-dessous bien que celui-ci ait été apparemment désactivé par son auteur.

Peut-être par honte…http://www.kabyle.com/reponse-de-laskaf-touhami-moualek-les-kabyles-combattent-aujourdhui-le-colonialisme-de-vos-maitres-a  mtouhami – INFO PARIS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *