Mots et Images en musique et vidéo
Mots et Images en musique et vidéo

Le féminisme mêlé au pervertissement et au stupre

Le féminisme récupéré par des partis politiques, des associations, des mouvements plus ou moins organisés ne peut se prévaloir d’être le porte-parole de toutes les femmes

Le féminisme mêlé au pervertissement et au stupre
Le féminisme mêlé au pervertissement et au stupre

Qu’incarne le féminisme exactement ?

Féminisme : que veulent les féministes ? L’égalité des sexes ? Sur un plan purement juridique, ces droits existent, particulièrement en France ; nombreuses sont les lois qui protègent les femmes. C’est une excellente chose et personne ne s’en plaindra. Beaucoup trop d’hommes usent de leur supériorité physique et battent des femmes. Il n’y a aucun honneur, mais plutôt du déshonneur, à frapper une femme.

Mais cela n’est ni affaire des féministes, ni affaire d’égalité de sexe, mais plutôt un problème d’éducation et de respect. L’exemple des femmes battues est chose inadmissible. Mais je crois qu’à vouloir trop surprotéger, tel l’exemple de l’enfant roi, on parvient à affaiblir ceux que l’on veut trop protéger, voire même à créer un déséquilibre dans une dualité homme femme, à la base naturelle, saine et nécessaire.

L’homme et la femme sont égaux en droit, mais ils sont différents. L’homme et la femme sont complémentaires. Parce que l’homme a besoin de la femme, et la femme de l’homme. Unis, de corps et d’esprit, ils perpétuent l’éternité de l’espèce humaine par cet acte d’amour conduisant à la procréation.

Les Femen servent-elles la cause de la femme ?

Les images choquantes que nous avons pu voir, à la télévision notamment, de certaines associations féministes prétendant œuvrer pour la cause de la femme, alors qu’en réalité elles défendent un libertinage immoral, une décadence perverse, desservent la cause des femmes. Il est surprenant de voir qu’il n’y ait pas plus de femmes qui se démarquent de ces comportements qui salissent l’image de la femme.

En vérité, ces mouvements prétendus féministes, mais qui ne sont qu’imposture, des associations de femmes — pour certaines outrageantes, si l’on en juge par leur côté exhibitionniste et  provocant par rapport à une morale universelle (qu’on le veuille ou non) — viennent se défouler en France parce que c’est une terre d’accueil et de liberté.

Si ces mouvements étaient sincères, honnêtes, loyaux, et qu’ils voulaient réellement se battre pour la condition des femmes dans le monde, ils iraient se battre dans ces pays où effectivement il existe un sexisme, un machisme, de la discrimination, des injustices et des conditions sociales de vie déplorables pour les femmes.

Le féminisme veut un comportement stéréotypé des femmes

Venir en France montrer ses seins, n’est pas servir la causes des femmes. Au contraire, cela fait le jeu de nombre d’hommes considérant la femme comme un simple objet sexuel. Je ne crois pas, pour ma part, que ces mouvements féministes aient apporté un quelconque bonheur aux femmes.

Si en France les femmes sont majoritairement respectées, considérées, à juste titre et comme il se doit, comme les égales des hommes, cela est dû à une éducation générale dispensée dans les familles, mais également aux progrès dans les domaines des connaissances intellectuelles et morales, spirituelles et sociologiques.

Pourquoi de plus en plus de femmes (y compris des Européennes) se voilent en France ? Peut-être parce qu’elles refusent le fait accompli que d’autres montrent trop leur corps au nom d’une certaine liberté de la femme. Un désaveu cinglant !

Le féminisme impose de manière totalitaire un modèle, une conception de la liberté, une manière d’être à chaque femme. Pour cette raison, ce mouvement se décrédibilise auprès de nombreuses femmes.

Il appartient à chaque femme de s’imposer et de vivre sa vie en fonction de ses propres idées, ses propres capacités, ses propres choix. En ce sens, le féminisme dessert la cause de la femme dans la mesure où il s’exprime en son lieu et place.

Touhami – INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *