Le monde arabe est en rupture avec ses propres valeurs

MillionmarchtahrirsquareLe monde arabe est en rupture avec ses valeurs. Le colonialisme a éclaté en morceaux ce monde arabe. Désormais, tel un puzzle, il faut en rassembler tous les éléments et les unir, les assembler pour en faire un tout homogène. Et l’élément fondateur, unificateur, sera l’islam

 

 

La rupture n’était pas au rendez-vous 

La rupture avec les dictateurs a débuté. est Les révolutions dans le monde arabe étaient bien évidemment prévisibles. Cela fait plus de 30 ans qu’on en parlait. L’Algérie avait donné le départ dans les années 80. A cette époque, ce pays ne reçut pas beaucoup de soutien de la part de ses pays voisins. Beaucoup avaient même envisagé un dépeçage de ce pays, au profit des Occidentaux et de leurs alliés « arabo-traîtres ». C’était bien entendu sous-estimer les Algériens et leur admirable capacité à réagir et à trouver les forces nécessaires à maintenir leur union coûte que coûte. Les groupuscules séparatistes de la région de Kabylie tenteront bien – comme si l’Algérie n’était pas encore assez meurtrie – de profiter de la situation pour exiger une indépendance ; indépendance cautionnée par les dirigeants sionistes d’Israël et de certains pays occidentaux revanchards et amis des sionistes. Réponse du Président Bouteflika aux Algériens de Kabylie : « Sans l’Algérie, vous n’êtes rien ; vous avez besoin de l’Algérie… »

Soulignons également qu’au lendemain des révolutions tunisiennes et égyptiennes, la première préoccupation du monde occidental n’était pas les dangers de massacres encourus par les populations civiles, mais bien la sécurité d’Israël. Et c’est bien sur ce point précis que les dirigeants occidentaux pro-sionistes (tel Nicolas Sarkozy) allaient trahir le fond de leurs pensées, en proclamant : « Voyez, ils (les Arabes) veulent une véritable démocratie, car ils ne prononcent aucun slogan anti-israélien.

Tzipi Livni, une femme s’élève contre le monde arabe

Il y avait des criminels israéliens, nous avons maintenant une criminelle israélienne ; oui, une femme (Tzipi Livni) qui ordonne des crimes contre des enfants, alors qu’en théorie les femmes donnent la vie à des enfants (n’est-ce pas madame Carla BRUNI) ; une femme reçue par notre Président de la République en grandes pompes, avec tous les honneurs. Honte à vous, hommes qui avez perdu votre dignité, votre honneur. Honte à vous hommes lâches, sans âme ; vous cautionnez des crimes odieux, vous vous cloîtrez dans un silence assassin, un silence complice, un silence pleutre. Que de crimes vous aurez sur la conscience.

loading...

On ne peut rien contre un homme qui a décidé de mourir

La rupture avec la peur est définitivement engagée. François MITERRAND avait déclaré : « On ne peut rien contre un homme qui a décidé de mourir. » D’un seul homme, d’un seul souffle, d’une seule voix, les vaillants Palestiniens ont décidé de mourir, et les peuples arabes avec eux ; alors que pouvez-vous contre eux ? Rester en vie ? Une vie bien amère ! La mort est votre ennemie, elle est devenue leur alliée. Car je vous le dis, en vérité, la haine, l’aversion, la rancœur qu’Israël tisse dans les cœurs des Palestiniens en premier lieu, puis dans les cœurs des Arabes et des Musulmans du monde entier en second lieu, finira tôt ou tard par se retourner contre lui ; c’ est aussi évident qu’une bougie éclaire dans l’obscurité. Et la bougie se consume rapidement. Les ténèbres guettent. Il est des crimes que l’humanité ne peut accepter. Il est des crimes qui resteront gravés dans la mémoire des Palestiniens à jamais. La Shoah n’aura fait que passer. Aucune puissance au monde n’a indéfiniment régné par la force sur un peuple, une nation, un pays, sans devoir un jour ou l’autre en payer le prix : celui de la capitulation, du renoncement.

Les dirigeants arabes ont entretenu la rupture du monde arabe

La rupture du monde arabe par ses dirigeants doit cesser et elle cessera au nom de tous les peuples arabes. Dirigeants arabes, vous croyez en Dieu ? Mais ce n’est pas Israël qui est puissant, c’est vous qui êtes des faibles, des lâches, des corrompus, de misérables cavaliers du désert privés de leur monture, n’ayant même plus le turban qui faisait la fierté de vos aïeux, vos prédécesseurs, ceux qui ne redoutaient ni la mort, ni le sacrifice de soi ; ils ne redoutaient que Dieu et ses châtiments. Pauvre de vous, fortunés mais déshonorés! Pauvre de vous! De lions du désert vous voilà relégués au stade de chacals, de hyènes, de rats du désert ! Pauvre de vous!, vous étiez des princes, des rois, des sultans, vous n’êtes plus que des valets, des domestiques soumis aux volontés de vos maîtres, ceux qui vivent de vos ressources et qui en prime vous méprisent, vous crachent à la figure. Ils ont bien raison ! Vous n’êtes que des couards, des poltrons, des hommes sans cran, sans courage. Votre division étouffe vos desseins dans l’œuf, elle sert vos ennemis. N’avez-vous encore rien compris ? Quand relèverez-vous la tête, quand vous redresserez-vous nobles et fiers ? L’argent, les richesses vous privent de dignité. Maudit soit cet or noir qui ne vous a procuré que stupidité et médiocrité. Alors que vous festoyez, vos frères meurent assassinés. Comment pouvez-vous encore dormir d’un sommeil lourd ? Vos cœurs auraient-ils été scellés par le Très-Haut, au point de vous rendre renégats et impies ? L’islam, c’est la soumission. La soumission à Dieu. L’ auriez-vous déjà oublié ?

Les peuples arabes finiront par gagner contre tous leurs diviseurs

Les dirigeants arabes ne sont plus en phase avec les aspirations, les sentiments fraternels éprouvés par les Arabes de la rue avec leurs frères Palestiniens. Il faut également souligner que les dirigeants occidentaux, et notamment européens, ne sont plus également en phase avec les gens de la rue : le peuple. Partout, ce dysfonctionnement est visible et palpable. Quelles en seront les conséquences ? Un jour ou l’autre, il faudra bien procéder à un rééquilibrage politique et social entre les dirigeants et ce qu’attendent leurs peuples respectifs. Les peuples arabes vaincront ceux qui veulent la rupture entre les pays arabes. 

Touhami Moualek

mtouhami – INFO PARIS

loading...

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.