Maître Collard avocat du Diable

Maître Gilbert Collard, avocat des affaires hyper médiatisées, a choisi une voie exiguë, un tunnel sans issue, sans lumière aucune, en rejoignant le Front National afin, sûrement, d’y déverser sa haine des étrangers

 

Le bras d’honneur de Collard au peuple martyr algérien : une honte !

La question que l’on peut se poser de manière légitime est celle-ci : mais qu’est-il donc allé faire dans cette galère, lui l’avocat chargé en principe, par code déontologique et éthique, de défendre les droits de la veuve et de l’orphelin ?  Et ce n’est pas tout, Me Collard est également allé rejoindre son compère Gérard Longuet pour lui aussi adresser un « bras d’honneur » à l’Algérie et aux Algériens. Cinquante ans après, vous comprenez maintenant pourquoi les Algériens les ont tous mis dehors. Ce n’est pas faire honneur à la France et ce n’est pas se grandir soi-même d’agir ainsi. On peut ne pas être d’accord avec d’autres opinions, mais l’invective, l’insulte, l’irrespect et l’arrogance ne sont en rien des réponses crédibles.

Il va vous falloir messieurs Longuet et Collard apporter autre chose, aux Historiens, que des gestes obscènes et méprisants pour convaincre des bienfaits du colonialisme ou de tout autre argument tendant à valoriser le système colonialiste. En tant que citoyen Français d’origine algérienne et fils d’anciens colonisés, sachez que vous m’avez choqué, humilié et giflé. J’en appelle aux pouvoirs politiques français élus démocratiquement pour demander que cessent ces insultes qui font l’apologie de crimes colonialistes et en appelle également à Maître Vergès pour étudier une possibilité d’introduire des plaintes en justice. Nous sommes dans un Etat de droit : l’insulte publique et l’apologie de crimes sont passibles, me semble-t-il, des tribunaux. L’avocat du Diable : Me Collard, pourra ainsi nous expliquer le sens de son bras d’honneur à tout un peuple qui a payé au prix du sang son indépendance et qui, de surcroît, a été marqué au fer rouge par les méfaits du colonialisme.

Touhami Moualek

mtouhami – INFO PARIS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.